Quelques conseils utiles pour votre voyage en Inde de Sud

L’Inde du Sud est une destination intriguant qui fascine presque tous les voyageurs. C’est une destination à mille facettes qui chamboule réellement les habitudes. Il vous fera profiter d’un dépaysement complet et vous apprend à lâcher prise, à ralentir et à être patient. Cet article vous aide à mieux gérer votre voyage dans cette destination magnifique.

Les principales villes de l’Inde du Sud

Bombay ou Mumbai, abrite plus de 18 millions d’habitants. C’est un incontournable en Inde du Sud. La ville vous permet de mieux comprendre le quotidien des Indiens qui vivent dans cette partie de l’Inde. La capitale de l’état du Maharashtra est le royaume du Bollywood. Si vous en êtes fan, vous serez ravi de faire le tour des studios de tournage.
Chennai est la quatrième ville la plus peuplée de l’Inde avec ses 8 millions d’habitants. La capitale de l’état du Tamil Nadu est une ville très culturelle. Vous y trouverez de nombreux musées et quelques théâtres. La ville est également réputée pour ses épices.
Goa est une ville tropicale à la « Ibiza ». C’est la terre de rencontre de tous les voyageurs qui souhaitent profiter de la mer et de belles plages de sable fin.

Les langues

Il y a en tout 22 langues officielles utilisées en Inde. La plus courante est l’Hindi. Pour votre voyage en Inde du Sud, il est primordial que vous ayez appris quelques mots avant le départ. Cela vous permettra de mieux communiquer avec les habitants. Si vous voulez l’apprendre durant le séjour, rendez-vous à Namule, Malayalma et Kongani.
Les habitants utilisent l’anglais, mais même la communication avec cette langue est très difficile. Heureusement, les Indiens sont à votre disposition pour vous aider. Il y aura toujours des personnes qui seront prêtes à vous dépanner, à traduire pour vous. Leur français ne sont celui de Molière, mais compréhensible.

La monnaie et le budget

La monnaie officielle est la Roupie indienne (RS). 1€ équivaut à 680 roupies environ. Le taux de change est variable. Renseignez-vous avant votre départ. Vous devez avoir d’important liquide sur vous, car le paiement par carte n’est pas encore possible dans le pays. Vous y trouverez quand même des distributions automatiques dans le pays. En ce qui concerne le budget, sachez que l’Inde fait partie de destination la moins chère du monde. Vous pouvez parfaitement vivre avec 15€/jour en Inde du Sud. Les chambres coûtent environ 500RS et le repas est à 70RS. Le marchandage est très pratiqué dans le pays. En effet, les commerçants ont tendance à tripler le prix dès qu’il s’agit de touriste.

Vaccins et santé

Il n’y a pas de vaccins obligatoires à faire pour votre séjour en Inde. Vous devez juste garder en tête toutes les consignes de santés applicables dans les pays étrangers. Évitez de boire de l’eau du robinet ainsi que les aliments non cuits si vous voulez éviter d’attraper la tourista.

Le visa

La demande de visa doit être effectuée dans l’un des cinq centres VSF de France. Les agences ne pourront plus le faire à votre place. Vous devez rassembler tous les documents nécessaires à la réalisation du VISA pour ne pas faire des aller-retour. Votre VISA doit contenir votre empreinte digitale et faciale pour être valable en Inde. Pour connaître la liste des papiers, vous devez récupérer toutes les informations sur le site de VSD. Le prix du document est de 67€50 et il est valable durant 6 mois. Vous devez vous y prendre à l’avance, car le délai de traitement peut prendre plus de 5 jours ouvrables.

Les transports

L’Inde du Sud propose de nombreux moyens de transport. Vous devez choisir ce qui vous convient le mieux, selon le trajet que vous voulez emprunter.
– le train : c’est un moyen de transport très pratique en Inde du Sud pour relier un long trajet. Prenez à vous renseigner sur les horaires pour ne pas rater le départ.
– le bus fait partie des moyens de transport les moins économiques de l’Inde du Sud. Il vous permet de rejoindre les quatre coins du pays. Visiter le bus avant d’acheter votre billet. Assurez-vous qu’ils sont équipés d’un climatiseur en état de marche pour éviter de suffoquer à la chaleur.
– Les tuktuks sont utilisés pour les transports quotidiens. Ils sont très pratiques pour faire ses emplettes dans les grandes villes. Ils sont plus pratiques que les taxis et vraiment moins chers que tous les autres moyens de transport.
– Le scooter est très recommandé si vous n’êtes du genre très patient. La circulation en Inde du Sud peut être réellement déroutante à certains moments de la journée, et les embouteillages font partie du quotidien des habitants. Le scooter vous permet de vous faufiler au milieu des voitures. Le prix de la location varie de 160RS à plus de 300RS par jour. Attention, vous ne devez en aucun cas leur laisser votre passeport. Faites une photocopie de votre permis de conduire si le loueur réclame un document d’identité.

Quels sont les incontournables à découvrir en Inde du Sud?

– BACKWATERS DU KERALA

Ils font partie des plus beaux endroits à découvrir sur terre. Composés d’entrelacs de rivières, de lagunes, de lacs et plus de 900 kilomètres de canaux, ils vous plongent dans une végétation tropicale verdoyante. Ils se découvrent surtout par une promenade à bord d’un house-boat. Ce bateau en teck aménagé vous fera découvrir la beauté de l’Inde du Sud autrement tout en savourant des poissons frais grillés.
– GOA
Goa se démarque surtout par ses magnifiques plages de sable fin bordées par des cocotiers. Elle vous plonge dans un environnement digne d’une carte postale. Les plages sont toujours bondées et noires de monde. De nombreuses animations y sont souvent organisées. Vous y trouverez également d’innombrables gargotes vous permettant de déguster de délicieux fruits de mer grillés. On reconnaît également Goa par ses nombreuses plantations d’épices qui parfumeront vos séjours.
– GROTTES BOUDDHIQUES D’AJANTA
Ces grottes vous feront découvrir la finesse et la beauté de l’art bouddhique datant des IIe et Ier siècles avant J.-C. Nichées dans les flancs d’une falaise, planquée dans un ravin boisé, leurs architectures sont idéales pour une séance de méditation et de découverte de soi. Chacune des grottes avait un escalier donnant accès à la rivière. Vous y découvrirez des sculptures et des peintures racontant la vie du Bouddha.
– HAMPI
Hampi servait autrefois de siège du puissant royaume hindou Vijayanagar. Malgré le fait, qu’elle soit toujours en ruines, elle a su garder ses aspects majestueux. L’élégance de ses bâtiments royaux et ses temples associés à son environnement hors du commun produisent une véritable source d’émerveillement. L’Inde du Sud vous fait voyager dans une autre planète avec ses magnifiques temples et ses entourés par des rizières en étages. Le spectacle est tout simplement extraordinaire.

Quand venir en Inde du Sud ?

La meilleure période pour visiter l’Inde du Sud c’est durant l’hiver, entre novembre et février. Pour découvrir la beauté himalayenne, la période entre le mois de mai et le mois de septembre. Pour visiter le Rajasthan, la période de la mousson est parfaite pour en profiter. En Inde du Sud, les hautes saisons ont lieu entre décembre et mars. Le climat y est beaucoup plus supportable, ce qui favorise le secteur touristique du pays. Attention, les prix ont tendance à flamber durant cette période et les hôtels sont bondés. Les périodes entre avril et juin constituent la basse saison en Inde du Sud. Les prix sont parfaitement abordables, mais la chaleur est presque insupportable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *